Type de recherche : élaborée limitée
Bannière du site Overlord44
Préparation Le lancement Le Jour J Bataille de Normandie Témoignages Biographies Documents Musées Le site
Un certain nombre de grandes figures ont marqué la Seconde Guerre mondiale, et en particulier la période de combats en Normandie. Il y eu de grands généraux, aussi bien alliés qu'Allemand : Eisenhower, Montgomery, Patton, Rommel...

Creative Commons License
Cette creation
est mise a disposition
sous un contrat Creative Commons.

NEWS

[Voir toutes les news]
Cliquez sur le titre de la news pour la voir apparaître

Report

News postée par Louis le 18/12/2009.
Overlord44, version 5.3.7
La mise à jour générale est reportée au mois de janvier tant elle est importante. Nous y travaillons activement.

Rénovation du site à venir

News postée par Louis le 01/10/2009.
Overlord44, version 5.3.6
Une rénovation complète du site aura lieu au mois de décembre prochain : articles, images, structure, design seront remaniés à cette occasion.

Bibliographie mise à jour

News postée par Louis le 30/09/2009.
Overlord44, version 5.3.5
La bibliographie et les sources des cartes ont été mises à jour, dans la page "Sources", menu "Documents".

Elles seront à nouveau mises à jour après la rénovation du site.

100 000 visiteurs

News postée par Louis le 25/09/2009.
Overlord44, version 5.3.4
Overlord44 a reçu plus de 100 000 visiteurs depuis sa création !
Merci à tous de vos visites !
N'hésitez pas à nous écrire et nous faire part de vos remarques dans le livre d'or ou en nous écrivant directement.

Réécriture des Témoignages

News postée par Louis le 24/09/2009.
Overlord44, version 5.3.3
Les témoignages ont tous fait l'objet d'une mise à jour : ils ont été entièrement réécrits pour corriger les nombreuses coquilles qui s'y étaient glissés.
La traduction d'un article du New York Times sur un témoignage a pris sa place parmi les "Petits Témoignages".
Bonne lecture.

Traduction d'un article

News postée par Louis le 23/09/2009.
Overlord44, version 5.2.1
La traduction d'un article paru dans le New-York Times est disponible dans "Les Témoignages", partie "Petits témoignages" ; il porte sur la première cérémonie juive en Allemagne depuis l'avènement d'Hitler, à Aachen. Le chanteur religieux de la cérémonie a été récemment identifié et retrouvé : il a débarqué avec la 1ère division d'infanterie américaine le 6 juin en Normandie et témoigne aujourd'hui

-- Erwin Rommel --


Biographie de Rommel

Erwin Rommel est né le 15 novembre 1891 à Heidenheim. D'origine bourgeoise, il a 23 ans lorsque la première guerre mondiale éclate. Soldat de métier; Erwin Rommel s'était déjà engagé dans l'armée en 1910 dans le 124ème régiment d'infanterie, et fut nommé lieuteneant en 1912. Se couvrant de gloire sur les champs de bataille il est décoré pendant la guerre de l'ordre du mérite allemand. Pendant l'entre deux guerre, il continue à progresser dans l'armée et se fait même remarquer par Hitler, ce qui lui vaudra le privilège d'être nommé en 1939 chef de la garde personnelle du Führer. Rommel est fier de son Führer, qu'il admire alors - comme la majorité des allemands. En 1940, il commence son périple dans la seconde guerre mondiale et se fait remarquer à l'avant garde de l'attaque allemande, à la tête de la 7° division blindée, la "division fant ôme". C'est à ce poste qu'il commence à devenir une personne célèbre dont vont se servir Hitler et von Ribentrop pour alimenter la propagande. Son don pour la tactique militaire, qui fait de lui un excellent général, lui valent d'être promu par Hitler - qu'il admire toujours autant - à la tête de l'Africa Corps, le corps expéditionnaire germano-italien envoyé en Afrique contre les troupes britanniques. Il réussi de 1941 à 1942 une grande poussée jusqu'en Egypte, à El Alamein. Alors que le haut commandement britannique est prêt à évacuer l'Egypte et à laisser l'Afrique du Nord aux mains de l'Axe, le général anglais Montgomery arrive à la tête des troupes britanniques. A El Alamein, Rommel est défait à cause d'un mauvais ravitaillement et d'une infériorité numérique. Malade, il est relevé de son commandement : une défaite de l'invincible Rommel fait mal à la propagande nazie. Le nouveau général est tué peu de temps après et Rommel est renvoyé en Afrique. C'est là qu'il va comprendre la vraie nature d'Hitler. Ce dernier lui donnant sans cesse l'odre de tenir jusqu'au dernier homme sans lâcher un pouce de terrain, Rommel décide de désobéir à cet ordre suicidaire. Malgré l'entêtement des hauts commandemants allemand et italien, il parvient à réaliser l'exploit d'une retraite de 300 000 hommes sur toute l'Afrique du Nord avec un ravitaillement plus qu'insuffisant. En effet, les chars doivent utiliser chaque goutte d'essence pour reculer et chaque munition avec partimonie, sous peine d'être définitivement hors d'usage. Il est malgré tout promu en 1943 au grade de maréchal par le Führer. Le débarquement américain en Afrique du Nord met définitivement fin à l'aventure africaine pour les forces de l'Axe.

Ses combats en Afrique lui auront valu le surnom de "renard du désert" et une solide expérience. Malgré ses échecs en Afrique, il est muté inspecteur du mur de l'Atlantique dans la région qui va de la Bretagne jusqu'aux Pays Bas : Hitler a encore besoin de la légende vivante qu'est devenu Rommel. Rommel saura mettre à profit ses "acquis" en exgideant toujours plus de fortifications ("Que préférez vous que vos hommes soient ’ Fatigués, ou morts ’") et en inventant de nombreux stratagèmes pour renforcer ce "mur". Après la bataille d'Afrique, vieilli, malade, déçu par son Führer et désillusionné quant à la fin de la guerre, Rommel met tout son courage dans ce "mur", où il cherche à investir tout son génie et tout son espoir. Nommé en janvier 1944 à la tête du Groupe d'armées B, il est sous les ordres de von Runsted et intègre son QG de la Roche Guyon. Il est alors à la tête de 44 divisions réparties entre la XVème armée de von Salmuth (Anvers -> Houlgate) et la VIIème armée de Dollmann (Houlgate -> Nantes). En fait, sur ces 44 divisons, seules 25 sont prêtes au combat. Le 6 juin 1944, avec le mauvais temps, Rommel s'est autorisé cour congé : il est chez lui, à Herlingen (près d'Ulm) pour l'anniversaire de sa femme. Il ne sera informé de qu'à 6h du matin par son chef d'état major, le général Hans Spiedel, que des aéroportés se sont posés en Normandie. Rommel décide alors d'aller à son QG sans plus attendre. Dans la matinée, Spiedel n'ose pas désobéir aux ordres de Jodl, chef d'état major du Führer, de ne pas faire intervenir les divisons blidées. A 15h00, après 3 heures de palabres avec ses officiers (Jodl, Goering...), Hitler décide de lancer dans la danse la 12ème Panzer SS et la Panzer Leher. Von Runsted reçoit l'ordre à 16h55 et à 17h00, les deux divisions reçoivent l'ordre de monter en Normandie. A 21h00, quand Rommel arrive à La Roche Guyon, ces deux divisions de panzers se sont faites bombarder par l'aviation alliée, et la 21ème Panzer, déjà en Normandie, a perdu le quart de ses effectifs.

Pendant toute la bataille de Normandie, Rommel sera bloqué par les ordres du Haut Commandement Allemand, et malgré toute sa volonté et son génie militaire, ne parviendra pas à stopper les alliés. Runsted, au départ en désaccord avec Rommel, finira par demander avec lui à Hitler de faire la paix avec les alliés, sans succès. Le 15 juillet 1944, Rommel écrit une longue lettre à Hitler lui expliquant que la situation est désespérée, se mettant définitivement à dos le Führer. Le 17 juillet, Rommel est mitraillé par un appareil anglais dans sa voiture alors qu'il était en train d'inspecter le front. Grièvement blessé, il est relevé de son commandement et remplacé à la tête du groupe d'armées B par von Kluge. Le 20 juillet a lieu l'attentat manqué contre Hitler. Rommel était au courrant mais ne voulait pas faire partie de la conjuration. En tout cas, pour le Führer, la situation est claire : Rommel est son successeur désigné de la conjuration, pour faire la paix avec les alliés. Il faut donc l'éliminer. Mais Rommel est toujours une légende vivante, ce qui contraint le Führer à adopter la ruse. Le 14 octobre 1944, les généraux Burgdof et Maisel font irruption chez lui avec une garde de SS pour lui annoncer son expulsion de l'armée et lui donner le choix entre la condamnation à mort par le tribunal du peuple et le suicide. En soldat, Rommel choisit le poison et laisse sa femme et son fils Manfred. Le 18 octobre 1944, Hitler lui fait des funérailles nationales pour un "soldat exemplaire tombé en combattant". Le Renard du désert aura alimanté la propagande nazi jusqu'au bout et contre son gré.


Cet article a été affiché 6378 fois depuis le 12/09/2006

Erwin Rommel
Erwin Rommel, maréchal allemand, le "renard du désert".

Changer le design

Êtes-vous satisfait par Overlord44 v.5 ?


Sondage mis en ligne le 29/09/2006

Totalement satisfait ! Bravo pour le travail accompli.
Satisfait (sauf quelques détails)
Moyennement satisfait. Il reste du travail.
Pas satisfait (veuillez nous envoyer un mail...)

Statistiques générales

Il y a eu aujourd'hui 28 visiteurs, 28 visites et 89 pages vues.

Il y a eu 317359 visiteurs, 333993 visites et 859935 pages vues depuis le 31/12/2006.

Vos statistiques

Vous avez effectué 1 visite aujourd'hui sur le site.
Lors de la visite actuelle, vous avez vu 38 pages.

Cette page

La page a été générée en 0.15316486358643 seconde.

Partenaires

Webring Histoire de France

logo de l'Histoire en ligne

logo CSS
logo XHTML
logo PHP
logo 'Get Firefox'
Overlord44 | Webmasters : Christophe PINCEMAILLE & Louis COURCOL | Site & design : Christophe Pincemaille | v-5.3.7 - 2003-2017 | Ce site et son contenu sont soumis aux droits d'auteurs et aux libertés individuelles.